Aujourd'hui, nous sommes le : | Version actuelle du squelette V4.0.0
samedi 20 décembre 2008, par jean-Noël GEORGES
Enregistrez l'article : {id_article}
College
Le Brevet

ÉPREUVES DE L’EXAMEN

Les épreuves de l’examen permettent d’apprécier l’ensemble des connaissances et des méthodes acquises par les candidats au cours de leur scolarité. Les sujets sont élaborés en fonction des programmes des classes de troisième correspondant à la série ; ils peuvent faire appel à des connaissances acquises dans les classes antérieures. On veillera soigneusement à garder aux sujets une longueur et une difficulté modérées : un élève moyen doit pouvoir lire posément les sujets, rédiger sans précipitation ses réponses et vérifier son travail en fin d’épreuve. Chaque épreuve, notée sur 20, est affectée du coefficient fixé par arrêté.

I - ÉPREUVES COMMUNES À L’ENSEMBLE DES CANDIDATS

Épreuve de français

1 - Durée : 3 heures 2 - Acquisitions à évaluer
- maîtrise de la langue (lexique, syntaxe, orthographe) ;
- aptitude à comprendre un texte ;
- aptitude à s’exprimer clairement à l’écrit et à utiliser à bon escient les formes de discours. 3 - Nature de l’épreuve : écrite 4 - Structure de l’épreuve Première partie Un texte de 20 à 30 lignes, d’un auteur de langue française, est remis au candidat. Ce texte initial constitue le support de questions visant à évaluer la compréhension. L’une au moins de ces questions porte sur le lexique et s’attache au sens de mots importants pour la compréhension, envisagés en contexte. Des questions de grammaire portent sur le fonctionnement du discours et la situation de communication, l’organisation du texte, la structure des phrases. Certaines questions peuvent porter sur l’orthographe, envisagée comme élément constitutif du sens (orthographe syntaxique, ponctuation). La maîtrise de la langue et de l’orthographe est évaluée :
- par la réécriture, en fonction de diverses contraintes grammaticales, d’un passage ou de plusieurs passages du texte initial. Le sujet donne des consignes précises sur les modalités de cette reformulation (modification de formes verbales, changement de l’ordre des mots, de genre, de nombre, etc...). Elles entraînent des transformations orthographiques que le candidat doit effectuer en réécrivant le texte initial,
- par une courte dictée. Seconde partie
- Série collège : un sujet de rédaction prenant appui sur le texte initial est proposé au candidat. Il l’amène à produire un texte mettant en oeuvre une ou plusieurs des formes de discours étudiées au collège. La situation de communication dans laquelle doit s’inscrire le texte à produire est indiquée dans le sujet.
- Séries technologique et professionnelle : deux sujets de rédaction au choix sont proposés aux candidats de lycée professionnel. Ils prennent l’un et l’autre appui sur le texte initial, l’un fait essentiellement appel à l’imagination, l’autre demande une réflexion sur une question ou un thème constituant un élément clef du sens du texte. Dans l’évaluation de la rédaction, il est tenu compte de l’orthographe et de la présentation selon un barème déterminé par la commission de choix des sujets. 5 - Instructions complémentaires La durée totale de l’épreuve est de trois heures. La première et la seconde parties durent chacune une heure trente. Ces deux parties sont séparées par une pause de quinze minutes. Pour chacune des parties les élèves composent sur des copies distinctes. Les copies de la première partie sont relevées au moment de la pause. Pour la seconde partie, l’usage d’un dictionnaire de langue française est autorisé. 6 - Notation : sur 40
- Première partie : 25 points (questions : 15 points ; réécriture et dictée : 10 points)
- Seconde partie : 15 points